Hommage à Danièle Minne épouse Amrane (1939-2017)

Publié le 10 juin 2018 par A.S.L.

Danièle Minne épouse Amrane

Née à Neuilly-sur-Seine (France) le 13 août 1939, à quelques jours du déclenchement de la seconde guerre mondiale, Danièle Minne a connu dès l’enfance la faim, les privations de la guerre 39-45, la maladie (la primo-infection tuberculeuse) et l’absence d’un père engagé dans la résistance française.

Les laboratoires Pierre Fabre poursuivent leur développement en Algérie

Publié le 10 juin 2018 par A.S.L.

Dr BABAHAMED Nawel-Pierre Fabre-pressemédicale
Entretien avec Dr BABAHAMED Nawel Directrice Générale des Laboratoires Pierre Fabre Algérie

La Fondation pour la Dermatite Atopique lance la première Ecole de l’atopie en Algérie

Publié le 10 juin 2018 par A.S.L.

Sophie Mery-Pierre Fabre-Pressemédicale
Entretien avec Sophie Mery Présidente de la Fondation pour la Dermatite Atopique

Progrès thérapeutiques dans les tumeurs primitives du système nerveux central

Publié le 9 juin 2018 par A.S.L.

kerboua-CPMC-www.pressemedicale
Interview avec la Professeure Asma Kerboua-Baraka Oncologue au centre Pierre et Marie Curie à Alger ► Interview réalisée par Dr A. Salah Laouar

L’installation des médecins spécialistes dans le privé désormais soumise à l’autorisation préalable du ministère de la Santé

Publié le 9 juin 2018 par A.S.L.

MSPRH-www.pressemedicale.com

Le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière (MSPRH) vient d’instruire les directions de santé de wilaya (DSP) à l’effet de ne plus délivrer d’autorisation d’installation en cabinet médical privé pour les médecins spécialistes sans l’accord préalable de la tutelle.

Affaire Lévothyrox, un pharmacologue met en doute la stabilité de la nouvelle formule

Publié le 2 juin 2018 par A.S.L.

Lévothyrox nf

Le Dr Pierre-Alain VITTE, dans une interview accordée au site lesjours.fr, met en doute la stabilité de la nouvelle formule du Lévothyrox, ce qui expliquerait selon lui ‘’la plupart des effets secondaires dont se plaignent de nombreux patients’’. Pour appuyer son propos, il dénonce le choix de l'acide citrique comme excipient et met en avant des méthodes de fabrication trop complexes pour un principe actif particulièrement fragile. Il pointe également du doigt les multiples biais dont souffre l'étude de bioéquivalence qui a permis la mise sur le marché de la nouvelle formule. LPM

Les progrès attendus concernent un groupe de peptides qui sont actuellement en développement en phase 2. Il s'agit des stabilisateurs de l’HIF

Publié le 2 juin 2018 par A.S.L.

Dr Pierre Bataille

Interview avec le Dr Pierre Bataille

Néphrologue au centre hospitalier du Docteur Duchenne, Boulogne Sur Mer, France