Chirurgien dentiste-www.pressemedicale.com

Dr Djamel Adoun, président du Conseil de l’Ordre régional d’Alger, dans une déclaration au journal El Watan, en marge des 14es journées du Conseil de l’Ordre régional des médecins dentistes d’Alger, plaide pour la réglementation de la formation médicale et d’ajouter que tous les médecins dentistes en exercice doivent bénéficier de la formation médicale qui est obligatoire de par l’article 15 du Code de déontologie. Le Conseil de l’Ordre national a engagé la réflexion à ce propos et des discussions ont eu lieu avec le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière dans le but de réglementer cette formation. «Nous avons déjà commencé un travail sur cette question que nous allons présenter à la commission mixte regroupant le ministère de la Santé, de la population et de la Réforme hospitalière et le Conseil de l’Ordre national. Cette formation médicale doit être réglementée sur tous les aspects et sanctionnée par un certificat de participation validé pour chaque médecin dentiste par les organes formateurs», a-t-il ajouté et d’appeler à la révision de la loi sanitaire où l’on relève un vide juridique important dans l’exercice de la médecine et certains gestes médicaux. Le docteur Adoun propose la mise en place d’une fiche médicale pour chaque patient, ce qui permet de connaître réellement son état de santé et son suivi en cas de soins complémentaires. Ce qui fait appel, a-t-il précisé, à la multidisciplinarité et à une prise en charge globale du patient, qui doivent être consacrées dans la loi sanitaire. LPM

 

0 Commentaires
Le 6 nov 2017 par La Presse Médicale

Lire aussi...