ALGER - Plus de 80 000 praticiens (spécialistes, généralistes, dentistes et pharmaciens) ont été enregistrés en Algérie en 2015, contre plus de 38 000 en 2000, c’est ce qui vient d’indiquer un document sur la situation démographique et sanitaire (2000-2017) rendu public par le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière.

Au total, 80.523 praticiens étaient enregistrés en Algérie en 2015, dont 45 587 dans le secteur public et 34 836 dans le privé, alors qu'en 2000, ils étaient 38 695 praticiens dont 20 437 dans le secteur public et 18.258 dans le secteur privé, précise le document du ministère.

En 2015, le nombre de pharmaciens était de 1.469 (secteur public) et 9 974 (secteur privé), celui des médecins généralistes était de 24 831 (secteur public) et 7 477 (secteur privé), celui des dentistes était de 6.965 (secteur public) et 6 384 (privé), détaille la même source.

Concernant le nombre de spécialistes en 2015, ils étaient au nombre de 12 422 activant dans le secteur public et 11001 dans le secteur privé, relève le ministère, qui indique n'avoir pas pris en compte, dans ses statistiques, le nombre de hospitalo-universitaires : professeurs, docents, maitres assistants et résidents qui étaient au nombre de 16 897 en 2015.

En outre, le ministère de la Santé relève un effectif total de 121 976 paramédicaux, soit 90.144 diplômés d'Etat, 6 244 brevetés et 25 588 aides paramédicaux enregistrés en 2015, contre 87 012 paramédicaux en l'an 2000, soit 47 742 diplômés d'Etat, 28 027 brevetés et 11 243 aides médicaux.

Concernant le nombre de structures de santé enregistrés en 2015, il est relevé 209 hôpitaux généraux (224 en 2000), 1 établissement hospitalier universitaire (aucun en 2000), 15 centres hospitalo-universitaires (12 en 2000), 75 établissements hospitaliers spécialisés (31 en 2000) et 30 établissements hospitaliers spécialité mère-enfant (aucun en 2000).

Le nombre des EPSP (structures publiques de santé de proximité) en 2015 était de 1 659 polycliniques à travers le territoire national (497 en 2000), 5 762 salles de soins (3 964 en 2000), 416 maternités (non mentionné en 2000) 180 centres d'hémodialyse (58 en 2000), 1 800 unités de dépistage et de suivi  de Santé scolaire (non mentionné en 2000) et 62 centres de dépistage volontaire pour le SIDA (non mentionné en 2000) et 15 centres de référence SIDA (non mentionné en 2000).

Concernant le nombre de structures privées de santé recensé en 2015, il est relevé 237 cliniques médico-chirurgicales, 33 cliniques médicales, 148 centres d'hémodialyse, 18 centres de procréation médicament assistée, 380 unités de transport sanitaire, 8 352 cabinets de consultations spécialisées, 6 910 cabinets de consultations généralistes, 6.144 cabinets de chirurgie dentaire et 9 962 officines pharmaceutiques. RPM

 

CHU
EHU
EHS
0 Commentaires
Le 11 juil 2017 par A.S.L.

Lire aussi...