Lors de cette séance de prise de contact, le Professeur Mokhtar Hasbellaoui a commencé par adresser ses « sincères encouragements à l’ensemble des médecins généralistes qui accomplissent leur travail avec abnégation sur le front de la santé à travers tout le territoire national » précise le communiqué.  A ce titre, les discussions entre les deux parties ont mis en lumière une convergence de points de vue quant à la nécessité de « remettre au premier plan le médecin généraliste qui est véritablement la pierre angulaire du système de santé » comme affirmé par le ministre de la santé qui a aussi insisté sur « la nécessité de revoir la formation, notamment continue, du médecin généraliste car un bon médecin généraliste peut prendre en charge plus de 80% des besoins en soins médicaux » ajoute notre source. Pour sa part, le Docteur Salah Laouar a exprimé le soutien du SNMG/SP à l’action du ministre de la santé et a mis en exergue la qualité du dialogue entre son instance et l’administration centrale de la santé. Enfin, les deux parties ont convenu de poursuivre et de consolider les chantiers déjà ouverts dans le cadre du partenariat conclut le communiqué. Par ailleurs, d’autres points ont été l’objet de cette rencontre, la carte sanitaire, le projet de loi sanitaire, et la spécialité de médecine générale. Le Docteur A. Salah Laouar a insisté sur la nécessité de faire évoluer la médecine générale en spécialité à part entière et précise que "ce dossier connaît une avancée notable dans le cadre de la refonte totale des études médicales, projet qui avance bien au niveau du ministère de l’Enseignement Supérieur  et de la Recherche Scientifisque et que le ministère de la Santé de la Population et de la Réforme Hospitalière doit soutenir et accompagner en sa qualité d’employeur". LPM

0 Commentaires
Le 18 juil 2017 par Dr A. Salah Laouar

Lire aussi...

Prochains événements