greve-de-snechu-pressemedicale

Alger- 16 Avril 2018. Le syndicat des enseignants chercheurs hospitalo-universitaires (SNECHU), a réuni aujourd’hui son conseil national en session extraordinaire au CHU Mustapha Pacha à Alger. Selon un communiqué de SNECHU parvenu à notre rédaction. Les représentants des bureaux d’Alger, Annaba, Bejaia, Blida, Constantine, Laghouat, Sétif, Tlemcen, et Oran, ont décidé de déposer un préavis de grève pour le 29 avril 2018. La même source indique que la non concrétisation de la plateforme des revendications a motivé le conseil national de recourir à la grève. Le SNECHU revendique surtout le glissement catégoriel des maitres assistants, la révision de l’indemnité hospitalière, le droit à une retraite digne, la projection hospitalière des enseignants des sciences fondamentales, la journée pédagogique, les vacances universitaires au même titre que le reste des enseignants du supérieur, et enfin le droit à l’activité lucrative. Le SNECHU annonce l’arrêt de toutes les activités d’enseignement et d’évaluation de graduation et post graduation pour la journée du 29 avril prochain et en cas d’absence de réponse positive, le SNECHU menace d’étendre la grève aux activités de soins. Le printemps s’annonce chaud dans les hôpitaux en l’absence de climatisation. LPM

CHU
0 Commentaires
Le 16 avr 2018 par A.S.L.

Lire aussi...