MSPRH-www.pressemedicale.com

En effet, l’instruction n°8 du 3 juin 2018 adressée aux directeurs de la santé et de la population des 48 wilayas par la Direction générales des services de santé (DGSS) du MSPRH, précise que “Toute demande d’installation à titre privé de médecin spécialiste est soumise à l’approbation préalable de la DGSS du MSPRH. Toute autorisation d’installation non visée par la DGSS sera nulle et non avenue”. Cette mesure qui vise un redéploiement des médecins spécialistes désireux s’installer à titre privé en fonction des besoins de chaque région n’est pas du goût du Dr Bekkat Berkani Mohamed, président Conseil de l’Ordre qui considère, dans une déclaration rapportée par le quotidien Liberté, que ‘’pour le Conseil de l’Ordre, la promulgation d’une telle instruction signifie que la tutelle de la Santé reprend à son niveau une tâche technique qui n’est pas sienne’’. Cette instruction vise à interdire l’installation des médecins dans les villes qu’ils désirent.

Reste à savoir maintenant la réaction des professionnels de la santé et des médecins spécialistes, en particulier ceux qui viennent de terminer leur service civil et qui désirent pratiquer dans le secteur libéral. LPM

DSP
0 Commentaires
Le 9 juin 2018 par A.S.L.

Lire aussi...