Télémédecine et e-santé-pressemedicale.com
La tenue à Alger de la 1ère édition des Health Digital Days (HDD) le 13 novembre dernier à l’Ecole Supérieure Algérienne des Affaires (ESAA), consacrées à la télémédecine et la e-santé, était l’occasion aux participants de partager leurs expériences et d’échanger sur un le thème de la télémédecine et la e-santé, domaine encore peu développé en Algérie, et d’émettre des recommandations pour la mise en œuvre d’un plan d’action sur le terrain dans le but de mettre en place un cadre réglementaire.
 
Recommandations :
- Définition d’un cadre éthique et réglementaire pour promouvoir et institutionnaliser la télémédecine.
- Création d’un organe national de normalisation de la e-santé.
- Elaboration d’un plan stratégique à long terme.
- Mise en place d’un système d’information de la santé.
- Promouvoir la collaboration multisectorielle.
- Développer les TIC au service de la santé selonles besoins des infrastructures.
- Développer une collaboration entre le secteur privé et les associations dans les TIC pour promouvoir les services publics de santé et recourir à la e-santé.
- Lancement du dossier médical informatisé, un point considéré comme l’une des clés de la réussite de ce type d’actions.
- Création de projets pilotes à l’exemple de la téléradiologie et la télédermatologie plus précisément dans les spécialités qui enregistrent un déficit en ressources humaines (spécialistes).
- Lancement d’un centre d’appel d’aide au management des urgences à mettre à la disposition des généralistes à travers le territoire national.
- Soutenir et développer les programmes de recherche dans la télémédecine.
- Redéfinir la hiérarchie des soins et mettre en exergue le rôle du médecin généraliste.
- Inscription de la formation en ligne dans le cursus de spécialisation.
- Réglementation et certification des outils de santé électroniques.
TIC
OMS
0 Commentaires
Le 30 nov 2017 par La Presse Médicale

Lire aussi...