Rougeole-www.pressemedicale.com
La rougeole est très une maladie contagieuse qui peut entrainer des complications sérieuses qui surviennent dans les pays industrialisés dans environ 30 % des cas, nécessitant une hospitalisation. La durée moyenne de l’absentéisme scolaire est de 9,6 jours et la maladie a un coût notable pour le système de santé et pour la société dans son ensemble. Grâce à la vaccination, son incidence a diminué dans des proportions très importantes dans beaucoup de pays dont certains ont obtenu son élimination.
La transmission endémique de la rougeole n’a pas été interrompue dans 18 états européens, durant la période allant de 2008 à 2012, 14 375 cas ont été déclarés dans toutes les tranches d’âge. Le Latium, région centrale de l’Italie, a enregistré 2 953 cas (20,5 % des cas) dont 27 % touchant des enfants de moins de 14 ans. Pour cette période, le taux de couverture vaccinale à 2 ans était de 84,5 %.
Parmi 248 patients qui ont consulté aux urgences de l’hôpital pédiatrique du Latium, 113 (45,6 %) ont été hospitalisés. Le nombre de cas a marqué un pic en 2011 (n = 122, 49,2 %), au moment d’une poussée épidémique dans la région. L’âge médian des enfants était de 2,7 ans, de 21 jours à 17,9 ans ; 31 (13 %) avaient une maladie chronique sous-jacente, cardiopathie congénitale (7), insuffisance rénale (5), pathologie hématologique (3) et autres. A l’admission, la plupart recevait un traitement dont 69 (61 %) un antibiotique.
Les principales complications observées chez 106 (94 %) enfants hospitalisés (au moins une) étaient respiratoires : bronchite (21), pneumonie (20) et aussi otite (45) ; 87 (91 %) avaient une élévation des transaminases, 24 une diarrhée, 17 étaient déshydratés ; 13 avaient une thrombopénie, 2 des convulsions et un une encéphalite. Un enfant a souffert d’une insuffisance respiratoire. Les principaux facteurs de risque d’hospitalisation étaient l’existence d’une maladie chronique (Odds ratio ajusté [aOR] 9,87 ; intervalle de confiance à 95 % [IC] 3,13-31,13), recevoir un traitement au moment de la consultation aux urgences (antibiotique aOR 3,06 ; IC 1,46-6,39), être âgé de moins d’un an (aOR 2,82 ; IC 1,24-6,39) et avoir une élévation des transaminases (aOR 2,73 ; IC 1,23-6,08). Parmi ces enfants hospitalisés, le statut vaccinal était connu pour 54/67 des plus de 15 mois: 46 (85%) n’étaient pas vaccinés et 2 n’avaient reçu qu’une dose.
En conclusion, les hospitalisations des enfants atteints de rougeole continuent de se produire dans les zones européennes où l'élimination n'a pas été réalisée. Les enfants atteints de maladies chroniques représentent une population vulnérable présentant un risque accru d'hospitalisation.
 
RÉFÉRENCE
Ciofi degli Atti M et coll. : Measles cases in children requiring hospital access in an academic pediatric hospital in Italy, 2008-2013. Pediatr Infect Dis J., 2017; 36: 844-848.
0 Commentaires
Le 7 sep 2017 par A.S.L.

Lire aussi...