Agression d'un journaliste de Beur TV-www.pressemedicale.com
C’est ce que nous a déclaré, aujourd’hui, Hamzi Breik journaliste à Beur TV qui nous a joint par téléphone ‘’je ne voulais faire que mon travail et prendre les déclarations des deux parties, muni d’ordre de mission, je me suis d'abord adressé à la première responsable de l’hôpital pour prendre son avis, contre toute attente, cette dernière m’a agressé verbalement, proférant des insultes et allant jusqu’à me bousculer et essayer de saccager mon outil audiovisuel, en présence de témoins et de service d’ordre’’. Quelques présents sur les lieux, que nous avons contacté, ont confirmé ces faits et trouvent ‘’choquant ce comportement’’. Portant une instruction ministérielle signée par l’ancien ministre de la Santé, en août 2015, autorise les journalistes et les média à faire leur travail en toute liberté dans tous les établissements relevant du secteur de la Santé.
Par ailleurs, selon les organisateurs, la presque totalité des effectifs de l’EPH ont répondu à l’appel du syndicat des médecins généralistes et de l’UGTA ‘’plus de 200 travailleurs ont pris part au sit-in aujourd’huitenu à l’EPH 19 mars 1962 de Beni’’. Selon toujours la même source, pour demander le départ de la directrice de l’EPH car ‘’elle est la responsable du raz-le-bol des travailleurs’’ qui dénoncent par ailleurs ‘’le mutisme de la tutelle quant à l’absence de prise en charge de leurs doléances. ‘’Le recours à la grève, dans ces conditions, est le seul moyen légal qui nous reste pour obtenir nos droits légitimes’’ ont-il ajouté. LPM

 

DSP
EPH
0 Commentaires
Le 31 oct 2017 par La Presse Médicale

Lire aussi...