La contractualisation mode opératoire de régulation des systèmes de santé

Pr Lamri Larbi Economiste de la santé En économie pure, le marché est parfait, le consommateur est un «homoéconomicus», c’est-à-dire qu’il se comporte rationnellement et demeure libre de ses choix et de ses préférences. Ce n’est pas le cas dans le domaine sanitaire, car c’est le médecin qui décide du schéma thérapeutique, et le patient ne peut choisir son traitement. D’une manière générale, la santé présente de nombreuses spécificités qui font en sorte que l’approche de l’économie de la santé peut apporter des solutions à la complexité du fonctionnement des systèmes de santé et proposer des solutions de régulation visant l’optimisation de l’offre de soins.

« On ne peut pas changer ce qu’on ne peut pas mesurer » Evaluation de la sécurité des patients dans les hôpitaux en Algérie

Pr Michael Marx 1 , Sandy Kubaj 2 , Karolin Hahn 3 1. Professeur de Santé Internationale à l’Université de Heidelberg, Faculté de Médecine ; Directeur du bureau d’étude Evaplan à l’Université de Heidelberg. 2. Manager de projets et consultante en santé internationale chez Evaplan. 3. Collaboratrice EPA chez l’Institut AQUA.