Acromégalie : quand y penser ?

L’acromégalie est une affection rare et n’est souvent diagnostiquée que tardivement. Elle est associée à une morbi-mortalité accrue et une détérioration de la qualité de vie. En raison de la progression discrète et lente des signes cliniques de l’acromégalie, il n’est pas rare que le diagnostic clinique ne soit posé qu’après des années. En effet, le syndrome dysmorphique existe dans 98% des cas, mais il n’attire l’attention que seulement dans 13% des cas. Un effort dans le diagnostic précoce doit être fourni particulièrement par les omnipraticiens qui représentent les médecins de première ligne.