Le risque de fausse couche peut augmenter de 42% à cause du stress

grossesse et stress_www.pressemedicale.com

Les antécédents d'exposition au stress psychologique peuvent augmenter le risque de fausse couche jusqu'à 42%, affirme une récente étude publiée dans la revue Scientific Reports. Selon l'un des auteurs, le Dr Brenda Todd, professeur au Département de Psychologie de la City, University of London, « Cette analyse souligne la nécessité d'inclure dans les soins prénatals de routine une évaluation psychologique structurée au début de la grossesse. Notre travail a démontré une base potentielle pour des interventions nouvelles et efficaces dans ce domaine, car nous devons d'urgence identifier et traiter les facteurs psychologiques qui contribuent aux issues de grossesse indésirables. »