Prévalence de l’obstruction nasale chez des enfants nécessitant des soins orthodontiques

► Résumé Le but principal de notre étude était de calculer la prévalence de l’obstruction nasale chez des enfants nécessitant des soins orthodontiques. L’objectif secondaire était de décrire cette pathologie au sein de notre population. Matériels et méthodes Dans une étude prospective, réalisée entre 2011 et 2013, la mesure de l’indice de résistance nasale totale (RT) avec la technique de rhinomanométrie antérieure active (RAA), a été effectuée, chez 125 sujets recrutés auprès de 22 écoles primaires d’Alger. La mesure des RT a été faite suivant les recommandations du Comité international pour la standardisation de la rhinomanométrie (I.C.S.R.) et la Société internationale de rhinologie. Etaient inclus dans l’étude des enfants des deux sexes, nécessitant des soins orthodontiques, âgés de 6 à 11 ans, en denture mixte stable et indemne de caries. N’étaient pas inclus dans l’étude, les enfants suivis en soins orthodontiques, les enfants présentant des parafonctions ou ayant fait l’extraction prématurée de dents de lait ou de la dent de 6 ans, également les enfants atteints de maladies générales ou ayant subi l’ablation des végétations adénoïdes et/ou des amygdales palatines. Le critère de jugement pour le calcul de la prévalence était RT = 0.30 Pa/cm3/s. Des résistances supérieures à ces valeurs sont le témoin d’une obstruction nasale. Résultats La valeur moyenne de la RT de tout l’échantillon était de 0.42 ± 0.29 Pa/cm3/s. La prévalence des troubles ventilatoires dans l’échantillon était de 64%. L’intervalle de confiance à 95% était de (56% - 72%). Conclusion Les résultats ont montré une fréquence élevée de l’obstruction nasale dans la population orthodontique, ainsi la prise en charge de ces deux pathologies ne peut être dissociée.