Le ministre de la Santé donne instruction pour la nomination des cadres universitaires à des postes de responsabilité

Ministre de la santé-Pr Mokhtar Hasbellaoui-Pressemedicale.com

Alger le 10 Juillet 2018- LPM. A l'issue des trois rencontres organisées avec les directeurs de la santé et de la population des 48 wilayas du pays, et sur la base d'un état des lieux faisant ressortir l'existence de plusieurs centaines de postes supérieurs occupés par des faisant fonction au niveau de l'encadrement de l'administration locale de la santé (DSP et établissements publics de santé) malgré l'existence d'un nombre important de cadres universitaires remplissant toutes les conditions pour être nommés à ces postes supérieurs, le Professeur Mokhtar Hasbellaoui, ministre de la santé, de la population et de la réforme hospitalière a donné instruction aux DSP et aux DG des CHU pour faire des propositions de nomination des cadres remplissant les conditions statutaires requises.

Le Pr Mokhtar Hasbellaoui ministre de la Santé : le plan national cancer n’est pas un projet de personnes, mais c’est un projet d’Etat et les DSP doivent l’appliquer car l’Etat a mis des moyens colossaux

Réseau national des régistres du cancer-www.pressemedicale.com.jpg

Alger- A l’occasion de l’ouverture de la réunion annuelle du réseau national des registres du cancer hier à l’hôtel Sheraton club des pins, le Pr Mokhtar Hasbellaoui ministre de la Santé a indiqué que «le registre du cancer est un élément essentiel du système d’information sanitaire». Selon lui, «son objectif est de déterminer surtout l’incidence des cas de patients atteints de cancer, la tendance de la maladie, l’évolution et la répartition géographique de la maladie».