Préface 
Un mois avant la publication par le GOLD Science Committee de la dernière version sur la BPCO (2011), la Société Algérienne de Pneumophtisiologies (SAPP) avait regroupé des collègues pneumologues les 14 et 15 octobre 2011 à l’INSP pour réviser le guide édité en 2004.
Cette actualisation a apporté de nombreux changements et des précisions par rapport à la première version de 2004.
Le premier changement est de taille, il concerne la classification de la sévérité de la maladie qui était anciennement basée sur la seule valeur du VEMS, est désormais calculée sur trois paramètres qui sont : les symptômes (dyspnée) et les exacerbations, en plus de la valeur du VEMS.
Sur le plan thérapeutique, les broncho-dilatateurs de longue durée d’action sont maintenant préférentiellement préconisés dans la BPCO à un stade très précoce.
Les corticostéroïdes inhalés sont indiqués en cas de réponse spirométrique ou de
VEMS inférieur à 50% de la valeur théorique et en cas d’exacerbations fréquentes, il s’agit des grades C et D avec exacerbations fréquentes.
Les programmes de réhabilitation sont recommandés dès le début de la maladie et doivent être prolongés. Enfin, la prise en charge à domicile est programmée comme alternative à l’hospitalisation en cas d’exacerbation. En raison de ces modifications et de la difficulté d’application de ces nouvelles recommandations, la SAPP préconise de surseoir, à l’instar de nombreuses sociétés savantes, à leur utilisation immédiate, comme il est mentionné dans le présent guide.
Dès sa conception, GOLD s’est fixé comme objectif d’être un ensemble de propositions, que chaque pays adopte ou modifie au gré des particularités, des options thérapeutiques et des réglementations locales. Il est à noter que les conditions de prise en charge des soins par la collectivité (systèmes d’assurance) varient d’un pays à l’autre et influent les prescriptions.
L’architecture du présent guide suit d’assez prés celle du GOLD et il a été décidé de limiter le travail d’actualisation à la prise en charge des malades porteurs d’une BPCO.
Le corollaire est donc, de produire un document aussi concis que possible, s’appuyant sur une analyse de la littérature médicale internationale.
Le présent document est destiné aussi bien aux pneumologues qu’aux médecins généralistes. Il s’agit de recommandations pour la pratique clinique et constituent un guide de référence pour le prescripteur.
Le Président
Professeur Salim Nafti
Auteur:
Société Algérienne de Pneumo-phtisiologie
Editeur:
Le Fascicule de la Santé
Fichier PDF: