Pr messaoudi-www.pressemedicale.com

Dans cette optique, le Pr Messaoudi, a indiqué qu’une demande a été adressée au ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique pour donner son aval à une convention avec l’hôpital privé Chahid-Mahmoudi «d’autant que cet hôpital dispose de tous les moyens pour un encadrement efficient et efficace des étudiants», a ajouté le doyen. En plus de ce partenariat avec cet hôpital privé, il est envisagé de mettre en place une coopération avec les établissements hospitaliers spécialisés (EHS) de psychiatrie, de gynéco-obstétrique, de cardio-pédiatrie ainsi qu’avec les hôpitaux périphériques comme celui d’Azazga. «Cela permettra un renfort en matière de prise en charge des patients de ces structures et un désengorgement du CHU d’une part et d’autre part offrir plus de temps de pratique à nos étudiants avec bien évidemment un cahier des charges dans ce sens», a t-il ajouté. Ce déploiement de la faculté de Médecine vers ces structures périphériques est en fait envisagé dans la nouvelle réforme de la formation hospitalo-universitaire.LPM

 

EHS
0 Commentaires
Le 6 nov 2017 par La Presse Médicale

Lire aussi...