Sit-in des travailleurs de l'EPH Beni Saf-www.pressemedicale.com

‘’Devant le cumul des problèmes et la non prise en charge de nos revendications socio-professionnels, les travailleurs de l’EPH ont décidé d’observer un sit-in pour dénoncer cette situation qui n’a que trop durée’’ a déclaré le président du syndicat des médecins généralistes qui est parmi les initiateurs de ce sit-in. Selon les organisateurs ‘’plus de 200 travailleurs sur un total de 280, tous corps confondus (médecins généralistes,spécialistes, pharmaciens, paramédicaux, femmes de ménages chauffeurs, administrateurs et agents de sécurités), affiliés ou non aux différents syndicats (UGTA, syndicat des médecins généralistes etc.) ont observé aujourd’hui un sit-in au sein de l’enceinte de l’EPH de Beni Saf’’, pour réclamerselon toujours la même source ‘’leurs droits et demander le départde la directrice de l’établissement’’. Selon les initiateurs de ce sit-in plusieurs griefs sont reprochés à la première responsable de l’hôpital : abus de pouvoir avec insultes et manque de respects envers le personnel, absence de dialogue avec les partenaires sociaux, mauvaise gestion, mutations arbitraires et plus de 200 questionnaires ont été adressés aux travailleurs suivis de retenus sur salaires et le non payement des frais de missions depuis 2015’’. Aussi, selon toujours les organisateurs ‘’les travailleurs dénoncent la fermeture du bloc opératoire depuis le mois de juillet etmalgré sa réouverture récemment,il ne répond toujours pas aux besoins de la population, car seule une salle sur troisest fonctionnelle et utilisée partrois spécialités différentes en même temps,à savoir la traumatologie, l'urologie et la chirurgie générale avec les risques liés à cette état de fait. LPM

 

DSP
0 Commentaires
Le 16 oct 2017 par La Presse Médicale

Lire aussi...