king_presly-vaccin-lpm

En 1952, année record de victimes, la polio fait des ravages au Etats-Unis d’Amériques où près de 60 000 personnes sont tombées malades. 22 000 d'entre elles ont été paralysées et plus de 3 000 en sont mortes. En 1953, le prestigieux biologiste Jonas Salk et son équipe ont mis au point un vaccin efficace contre la polio, mais les débuts de la vaccination contre la poliomyélite avaient été difficiles aux Etats-Unis. En cause, un lot de vaccin Salk défectueux, car mal inactivé, va générer des effets secondaires graves et provoque une forte crainte au sein de la population. Ajouté à cela, beaucoup considèrent à tort, à cette époque, que seuls les nourrissons doivent se faire vacciner. C’est dans ces conditions peu favorable, que le futur King du Rock and roll, Elvis Presley, se fait vacciner devant les caméras de télévision le 28 octobre 1956. Par cette action, Elvis Presley a contribué à relancer une vaccination qui a permis en quelques années d’éradiquer la poliomyélite aux Etats-Unis et après presque partout dans le monde. LR-LPM

Sur la photo : le héros de la jeunesse américaine remonte la manche gauche de son pull, la commissaire à la Santé de New York lui tient le bras au niveau du coude. A sa droite, le Dr. Harold Fuerst lui serre la peau d'une main et lui pique le bras de l'autre. Le 28 octobre 1956, sous les yeux de dizaines de millions de téléspectateurs rivés devant CBS, Elvis Presley est vacciné contre la poliomyélite.
OMS
0 Commentaires
Le 28 déc 2020 par A.S.L.

Lire aussi...