Ce qui nous rend inquiets par rapport aux autres années, c’est le fait que la liste des médicaments en rupture ne cesse de s’allonger depuis le début de l’année.

M Belambri_LPM

Dans un entretien accordé à Algérie-Eco, le président du Snapo, M Belambri revient en détail, sur la rupture de stock pour certains médicaments ainsi que les vraies raisons qui sont derrières cette situation. M Belambri s’est exprimé aussi sur la question de la vaccination contre le coronavirus et sur le retard des laboratoires Sanofi et GSK dans le développement de leur vaccin contre la Covid-19.

Vaccination non obligatoire contre le coronavirus (SRAS Cov-2)

benbouzid-ministre.jpg

Alger- Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière (MSPRH), Professeur Abderrahmane Benbouzid, a fait savoir que le vaccin contre le SARS Cov-2 "n’est pas obligatoire, mais il sera accessible à tout Algérien qui souhaite se faire vacciner", M. Benbouzid a indiqué que la vaccination concernera, en priorité, les personnes atteintes de maladies chroniques et les personnes âgées.