«La lutte contre le cancer est une affaire de tous car tout le monde est ‘’cancer-né’’».

Salah Laouar Abdelhamid

LPM. Le président de la Société algérienne de formation continue en cancérologie (SAFCC), le docteur Abdelhamid Salah Laouar, a souligné, lors des 2es Journées de Formations Continue en Cancérologie organisées ce dimanche à Tizi Ouzou, l’importance de la mise à niveau de tous les professionnels de la santé, à savoir, médecins, paramédicaux, oncopsychologues, personnels de l’administration et autres, pour une lutte efficace contre le cancer du sein. 

Délocalisation du service d’oncologie vers le nouveau centre de lutte contre le cancer (CLCC) de Draâ Ben Khedda

Ouverture des 2es JFCC

Le wali de Tizi Ouzou, Abdelhakim Chater, lors de la cérémonie d’ouverture des 2es journées scientifiques de formation continue en cancérologie tenue ce samedi à l’hémicycle Aissat Rabah de l’APW de Tizi Ouzou, a annoncé la délocalisation prochaine du service de cancérologie de l’hôpital de Belloua, relevant du CHU Nédir-Mohamed, vers le nouveau centre de lutte contre le cancer (CLCC) de Draâ Ben Khedda, inauguré le 31 janvier dernier. 

Dépistage du cancer du sein : nécessité de la mise en place d’un réseau pluridisciplinaire, identifié

Salah Eddine Bendib

LPM. Le président de la conférence des doyens des facultés de médecine et membre du comité de coordination du plan national anti-cancer, le Professeur Salah-Eddine Bendib, a mis en avant, lors des 2es Journées de formations continue en cancérologie tenues ce dimanche à Tizi Ouzou, la nécessité de la mise en place d’un réseau pluridisciplinaire, identifié, de prise en charge pour le dépistage du cancer du sein chez la femme, avec un cahier des charges pour tout opération de dépistage et une formation pour tout le personnel participant.

2ES JOURNEES DE LA FORMATION CONTINUE EN CANCEROLOGIE A TIZI OUZOU : 12 000 nouveaux cas de cancer du sein enregistrés chaque année en Algérie.

2e JOURNEES DE LA FORMATION CONTINUE EN CANCEROLOGIE A TIZI OUZOU

LPM. L’hémicycle Aïssat-Rabah de l’APW de Tizi Ouzou a abrité avant hier samedi, les travaux des 2es journées de formation continue en cancérologie, une rencontre organisée par la SAFCC (Société algérienne de formation continue en cancérologie), en collaboration avec l’APW de Tizi Ouzou et la faculté de médecine de l’université Mouloud-Mammeri, avec le concours des sociétés savantes, la Saom, Saspm, Sarim, Aspath et le mouvement associatif qui est impliqué comme l’Association Tujya de Tizi Ouzou, et qui a traité, cette année, de la lutte contre le cancer du sein.

Maladies cardiovasculaires : le Pr Mokhtar Hasbellaoui ministre de la Santé plaide pour la prévention primaire et la mise en place des réseaux s’appuyant sur le médecin généraliste en tant que premier intervenant

Hesbelaoui-ministre de la Santé-www.pressemedicale.com

Alger- Le Pr Mokhtar Hasbellaoui, ministre de la Santé a indiqué aujourd'hui à Alger que ‘’l’utilisation de moyens technologiques sophistiqués, l’application de techniques de pointes et la mise en place de réseaux intégrés et performants dans la prise en charge précoce de la pathologie du cœur, sont d’autant plus importants qu’ils s’inscrivent en droite ligne dans notre programme d’action au regard de la place de plus en plus importante qu’occupent les maladies non transmissibles sur l’échiquier épidémiologique national en tête desquelles figure la pathologie cardiovasculaire’’.

Cancer : la survie à 5 ans ne dépasse pas 50% en Algérie

Pr Hamdi Cherif Mokhtar-Registre du cancer- Sétif-www.pressemedicale.com

ALGER - Le coordinateur régional Est du Réseau national des registres du cancer, le Pr Mokhtar Hamdi Chérif, a indiqué hier à Alger lors de la rencontre annuelle du Réseau national des registres du cancer, sur l’importance du diagnostic précoce du cancer pour réduire la mortalité liée à cette maladie en Algérie.

Le Pr Kamel Bouzid : Meilleure Prise en charge du patient cancéreux en Algérie pour peu que les moyens soient optimisés

Pr Kamel Bouzid-www.pressemedicale.com

ALGER- "Il est vrai que la prise en charge des patients atteint de cancer en Algérie est meilleure comparativement aux années précédentes et peut être encore améliorée pour peu que les moyens soient optimisés", a indiqué le président de la Société algérienne d'oncologie médicale (SAOM) Pr Kamel Bouzid qui était l'invité de la Chaîne 3 de la Radio nationale, déplorant au passage que des accélérateurs de radiothérapie et du matériel d'imagerie soient en panne depuis plusieurs mois dans des établissement de santé relevant du secteur public.

Roche annonce le premier test diagnostique qualitatif des acides nucléiques VIH-1/VIH-2 marqué CE entièrement automatisé

VIH-www.pressemedicale.com

Ce test permet de faire la différence entre les infections VIH-1 et VIH-2 et traiter les patients en toute sécurité en fonction du sous-type d'infection VIH. La réduction sensible du délai nécessaire pour détecter la maladie est essentielle pour enrayer la transmission de la maladie. L'accès au test dans les zones rurales est facilité grâce à un carton de prélèvement validé pour les échantillons de sang séché (DBS)