Un syndrome paranéoplasique est une anomalie clinique, biologique ou radiologique qui peut accompagner un cancer sans être directement lié à la tumeur elle-même. Il survient dans environ 10% des cas. Les syndromes paranéoplasiques sont le plus souvent associés à la sécrétion d’une substance anormale produite par la tumeur telle qu’une hormone ou un auto-anticorps. Dans certains cas, ils peuvent précéder l’apparition clinique de la tumeur et se résoudre lors du traitement de celle-ci. Dans la plupart des cas, le traitement du syndrome paranéoplasique correspond à celui du cancer causal. On distingue plusieurs types de syndromes paranéoplasiques. Les plus fréquents sont dits endocriniens parce qu’ils sont associés à une production anormale d’hormones ou d’une substance hormone-like par la tumeur. D’autres syndromes plus rares entraînent des troubles ostéo-articulaires, cutanés, neurologiques, hématologiques, vasculaires, rénaux,  ophtalmologiques.
Les mécanismes physiologiques sont nombreux et encore mal connus. Ils peuvent être la conséquence de la sécrétion par la tumeur de peptide ou d’hormones ou encore d’une réaction immunitaire inappropriée entre les cellules tumorales et l’hôte.

syndrome_para_neoplasique
Auteur:
SADOUKI Mohamed ; HAZI Mohammed
Editeur:
Global Edit Services
syndrome_para_neoplasique